Emploi au Maroc : Principaux indicateurs du marché du travail au premier trimestre 2017

Entre le premier trimestre de 2016 et le premier trimestre de 2017, 109.000 postes d’emplois ont été créés par l’économie marocaine (62.000 en milieu urbain et 47.000 en milieu rural), contre une perte de 13.000 une année auparavant.

Situation du marché du travail au 1er trimestre 2017 : Création des postes d’emploi par secteur

Création des postes d’emploi par secteur :

  • Le secteur des Services a créé 45.000 postes,
  • Le secteur de l’agriculture, forêt et pêche a créé 28.000 postes,
  • Le secteur des BTP a créé 20.000 postes,
  • Le secteur industriel (y compris l’artisanat) a créé 16.000 postes.

Situation du marché du travail au 1er trimestre 2017 : Augmentation du chômage

Entre le premier trimestre de 2016 et le premier trimestre de 2017, le nombre de chômeurs a connu une augmentation de 63.000 personnes, exclusivement en milieu urbain, portant ainsi l’effectif total des chômeurs à 1.296.000. Read more »

La robotisation menace 50% des emplois au Maroc

Une nouvelle étude du cabinet McKinsey affirme que la robotisation pourrait remplacer des millions d’emplois dans le monde. Publiée dans la revue «Harward Business Review», l’étude montre que 50,5% des emplois pourraient être automatisés au Maroc, deuxième pays africain où l’emploi ordinaire serait donc le plus menacé.
Ce pourcentage atteint 51,9% au Kenya, 48,7% en Égypte, 45,7% au Nigeria et 41% en Afrique du Sud.
Sur les 56 pays qui ont été analysés, il est plus élevé au Japon (55%) et en Thaïlande (54,6%).

Read more »

Gestion de la paie – Obligations légales de l’employeur

Gestion de la paie – Obligations légales de l’employeur

Gestion de la paie : Qu’elles sont les obligations légales de l’employeur ?

Après avoir recruté un ou plusieurs salariés, l’employeur aura des obligations administratives à respecter :

  • Établissement des bulletins de paie,
  • Établissement des déclarations aux organismes sociaux : CNSS, Retraites, Assurances maladie,
  • Établissement des déclarations fiscales : Impôt sur le revenu, contribution sociale,…
  • Dépôt d’une déclaration annuelle des salaires.

L’employeur devra aussi respecter des obligations juridiques :

  • Les modalités de paiement du salaire,
  • Le respect du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti),
  • La durée légal du travail,
  • Le respect des modalités de versement des heures supplémentaires,
  • Le respect des jours de congés,
  • Le respect du code du travail et des conventions collectives.

Gestion de la paie : Établissement des Bulletins de paie

Dès le moment où l’employeur verse un salaire à un salarié, un bulletin de paie doit être remis à ce dernier. Certaines mentions doivent figurer obligatoirement dans le bulletin de paie, comme :
Read more »

Contrôles CNSS : La CGEM milite pour le changement de la procédure de contrôle et son encadrement

Contrôles CNSS : La CGEM milite pour le changement de la procédure de contrôle et son encadrement

Les contrôles de la CNSS s’intensifient, plus de 2000 missions de contrôles sont prévues pour l’année 2017.
Pour gérer les réclamations et les critiques sur le déroulement des missions de contrôle de la CNSS, la CGEM désire apporter des changements au niveau de la procédure de contrôle régie par des textes de loi datant de 1972.
Sachant qu’il n’y a pas de prescription en matière de créances vis-à-vis de la CNSS, certaines entreprises sont notifiés sur des années antérieures à 1990 et pour lesquelles elles ne disposent pas souvent des justificatifs nécessaires (cela suppose que les archives doivent être conservés sur de très longues périodes, alors que la majorité des entreprises se base sur les 10 ans d’archives demandées par le fisc).
Le but est de repenser la procédure de contrôle et mieux l’encadrer comme c’est le cas au niveau du contrôle fiscal, c’est-à-dire :

  • Les échanges entre la CNSS et les entreprise doivent être réglementés
  • L’instauration d’instances de recours indépendantes
  • Les notifications doivent être faites en bonne et due forme
  • L’instauration d’une période de prescription comme c’est le cas pour le contrôle fiscal

Read more »

Emploi au Maroc : La Situation du marché du travail en 2016

Emploi au Maroc : La Situation du marché du travail en 2016

La situation du marché du travail en 2016 a continué à être marquée par la persistance à la baisse des taux d’activité et d’emploi.

La Situation du marché du travail en 2016 : La population active a baissé

  • La population active âgée de 15 ans et plus a baissé entre 2015 et 2016
  • La population active est d’environ 11.747.000 personnes
  • Au niveau national, le taux de baisse de la population active est de 0,7 %
  • En milieu urbain, le taux de baisse de la population active est de 0,3 %
  • En milieu rural, le taux de baisse de la population active est de 1,1 %

La Situation du marché du travail en 2016 : Le taux d’emploi a reculé de 0,8 point

  • Au niveau national, le taux d’emploi a reculé de 0,8 point pourcentage passant de 42,8 % à 42 %
  • En milieu urbain, le taux d’emploi a reculé de 0,5 point pourcentage passant de 35,4% à 34,9%
  • En niveau rural, le taux d’emploi a reculé de 1,0 point pourcentage passant de 54,4% à 53,4%

La Situation du marché du travail en 2016 : Perte des emplois en niveau national

  • L’économie nationale a perdu 37.000 postes nets d’emplois
  • En milieu urbain, les emplois nets ont connus une hausse de 26.000 postes
  • En milieu rural, les emplois nets ont connus une perte de 63.000 postes
  • Le volume global de l’emploi est ainsi passé de 10.679.000 personnes en 2015 à 10.642.000 en 2016

Read more »

Gestion de la paie : Harmonisation des indemnités non imposables entre la CNSS et la DGI

Gestion de la paie : L’harmonisation des indemnités non imposables entre la CNSS et la DGI – Objectifs et finalités

Dernièrement, la Direction Générale des Impôts a entamé un chantier avec la CGEM et l’Ordre des experts-comptables, pour passer en revue l’intégralité du code général des impôts afin de clarifier et simplifier les textes de base et supprimer l’imprécision et l’ambiguïté de certaines dispositions.

Dans le même esprit, l’administration fiscale veut mettre de l’ordre dans le traitement fiscal des indemnités et primes non imposables. En effet, la DGI compte simplifier et clarifier les règles régissant les éléments exonérés de l’impôt sur le revnu (IR) à l’instar de ce que fait la CNSS.
Actuellement, les indemnités et primes exonérées des cotisations de la CNSS sont souvent rejetées par la DGI lors d’un contrôle fiscal et les redressements de l’IR sont quasi-automatiques.

L’objectif de la DGI est d’instaurer un référentiel des éléments exonérés lisible et précis.

Harmonisation des indemnités non imposables entre la CNSS et la DGI

Les indemnités et primes non imposables sont très utilisées par les entreprises pour optimiser les charges fiscales et sociales relatives aux salaires.
Les travaux en cours entre la CGEM, la DGI, la CNSS et l’Ordre des experts-comptables cherchent à harmoniser et clarifier tout ce qui pose problème. Deux axes de travail sont pris en compte :

  • D’abord une harmonisation des éléments exonérés de la CNSS et de l’IR,
  • ensuite une actualisation des valeurs avec éventuellement une indexation de certaines indemnités sur le SMIG horaire.

Read more »


Teledeclaration liasses fiscales | Logiciel de comptabilite | maroc


Liens commerciaux


Logiciel de comptabilite | teledeclaration liasses fiscales | maroc

Statistiques de visites
Ojraweb visitors map
Logiciels de paie | Logiciels de gestion de la paie | Logiciel de paie en ligne
Blog Paie et RH | Paie maroc | Logiciel de paie maroc | Simulation bulletin de paie maroc

Pour toutes vos insertions publicitaires sur ce site, veuillez nous contacter par mail : cliquez-ici.







Turnover

;

Tests psychotechniques

;

Tableaux de bord RH

;

Droit du travail

;