Posts tagged: Emploi

Etude ANAPEC : Résultats de l’étude de veille sur l’emploi

L’ANAPEC a diligenté une étude prospective sur le marché de l’emploi sur un échantillon de 6.453 entreprises couvrant toutes les régions du Royaume. Dans cette étude, les entreprises ont déclaré avoir l’intention de recruter 79.625 profils à l’horizon 2018, tandis que les projets d’investissements seront à l’origine de la création de 29.989 opportunités à l’horizon 2020.

Les régions de Rabat-Salé-Kenitra, Casablanca-Settat et Tanger-Tétouan-Al-Hoceima viennent en tête et concentrent à elles seules 68% des besoins prévisionnelles.

Sur le plan national, les secteurs qui recrutent le plus sont :

  • L’automobile et l’aronautique : 23% des besoins prévisionnelles,
  • L’offshoring / NTIC : 22% des besoins prévisionnelles,
  • Less services : 21% des besoins prévisionnelles.

Read more »


Emploi : Principaux indicateurs du marché du travail au deuxième trimestre 2017

Principaux indicateurs du marché du travail marocain au deuxième trimestre 2017

Entre le deuxième trimestre de l’année 2016 et la même période de 2017, l’économie marocaine a créé 74.000 postes d’emploi, 12.000 en milieu urbain et 62.000 en milieu rural, contre une perte de 26.000 une année auparavant.

Création d’emploi par secteur d’activité

  • Agriculture, forêt et pêche : 52.000 emplois créés,
  • Services : 19.000 emplois créés,
  • BTP : 7.000 emplois créés,
  • Industrie (y compris l’artisanat) : 4.000 emplois perdus.

Augmentation du chômage

Avec un accroissement de la population active de 107.000 personnes, le nombre de chômeurs s’est accru de 33.000 personnes au niveau national portant ainsi l’effectif total des chômeurs à 1.123.000 personnes. Le milieu urbain a connu une hausse de 45.000 personnes et le milieu rural une baisse de 12.000.
Le taux de chômage est passé ainsi de 9,1% à 9,3% au niveau national et de 13,4% à 14% en milieu urbain. En milieu rural, ce taux a baissé de 3,5% à 3,2%. Le chômage reste élevé parmi les femmes, passant de 12,7% à 13,2%, parmi les diplômés, de 16,3% à 17% et parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, de 23,2% à 23,5%.
Read more »


Marché du travail : Les chiffres inquiétants de BAM

Marché du travail : Les chiffres inquiétants de BAM

La création d’emplois a fortement reculé au Maroc en 2015. Seuls 33.000 postes ont été créés contre une moyenne annuelle de 129.000 emplois sur la période 2003-2014, indique Bank Al-Maghrib dans son rapport annuel.

Et même si le taux d’activité n’a accusé qu’un petit recul et le taux de chômage légèrement baissé (à 9,7%), ce dernier continue de s’aggraver chez les diplômés et les jeunes notamment dans les villes où près de 4 jeunes sur 10 sont au chômage.

Pire, le niveau bas du taux d’activité et sa baisse tendancielle deviennent de plus en plus préoccupants, souligne la banque centrale. En effet, 50% des personnes en âge d’activité sont exclues du marché du travail. Chez les femmes, cette proportion atteint même 75%, ce qui reflète une faible participation féminine au marché du travail et au développement.
Read more »


Coût horaire de la main-d’oeuvre dans le secteur privé dans l’UE

Coût horaire de la main-d’oeuvre dansle secteur prové dans l’UE

Selon les chiffres publiés par Eurostat et l’institut allemand de la statistique, le coût horaire de la main-d’œuvre dans le secteur privé varie de 4.1 euros en Bulgarie à 42.7 euros au Danemark.
le coût horaire moyen dans l’union européenne est de 25.9 euros. Les pays de l’Europe du Sud et les pays de l’Est sont presque tous en dessous de la moyenne.
Les coûts horaires en Italie et en Irlande sont respectivement de 27.2 euros et 28.7 euros.
Le salarié français coûte plus cher que la moyenne de l’Union européenne. Avec un coût horaire moyen de 35.7 euros, la France est le cinquième pays européen où le coût du travail est le plus élevé.

Le graphique ci-dessous montre le coût horaire de la main-d’œuvre dans le secteur privé dans l’UE en 2015.
Read more »


TAHFIZ : Nouveau dispositif d’appui à l’emploi au profit des entreprises nouvellement créées

TAHFIZ : Nouveau dispositif d’appui à l’emploi au profit des entreprises nouvellement créées

Pour encourager les entreprises à recruter, le gouvernement marocain a prévu une nouvelle mesure d’incitation à l’emploi au profit des entreprises nouvellement créées. Dans cette nouvelle mesure nommée «TAHFIZ», l’état prend en charge la part patronale des cotisations CNSS pour les entreprises créées entre 2015 et 2019, dans la limite de cinq salariés et pour une période de 24 mois.

Pour bénéficier de cette mesure, les entreprises doivent recruter dans les 24 mois à partir de la date de leur création, en plus le salarié doit être recruté dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI).

Procédure pour bénéficier du dispositif TAHFIZ

La procédure à suivre pour activer le dispositif TAHFIZ est la suivante :

  1. L’entreprise doit d’abord s’inscrire sur l’espace Employeur du portail de l’ANAPEC : www.anapec.org;
  2. Inscrire les salariés (maximun 5 salariés) concernés par la mesure sur le portail de l’ANAPEC;
  3. Renseigner le protocole de bénéfice du programme TAHFIZ sur le portail de l’ANAPEC;
  4. Immatriculer les salariés recrutés auprès de l’agence CNSS (s’ils ne sont pas déjà inscrits);
  5. Déposer, auprès d’une agence ANAPEC, un dossier par salarié comprenant :
    • Le protocole de bénéfice édité à partir du portail de l’ANAPEC, signé et cacheté par l’entreprise;
    • une copie légalisée du contrat CDI du salarié

Read more »


Salaires minimums nationaux dans l’Union Européenne en 2015

Salaires minimums nationaux dans l’UE en 2015

  • Les salaires minimums mensuels variaient de 1 à 10 dans l’UE au 1er janvier 2015
  • L’écart n’est plus que de 1 à 4 lorsqu’ils sont exprimés en SPA
  • 22 des 28 États membres de l’UE appliquaient un salaire minimum national
  • le plus faible est en Bulgarie : 184 euros/mois (environ : 1990 MAD)
  • le plus élevé est au Luxembourg : 1 923 euros/mois (environ : 20 750 MAD)

Par comparaison, au 01 janvier 2015 :

  • Le salaire minimum fédéral aux États-Unis est d’environ 1 035 euros/mois
  • Le salaire minimum au Maroc est d’environ 238 euros/mois

Au 1er janvier 2015, 22 des 28 États membres de l’Union européenne (UE) appliquaient un salaire minimum national. Son montant variait de 184 euros par mois en Bulgarie à 1 923 euros au Luxembourg. Toutefois, après ajustement des disparités de pouvoir d’achat, l’écart entre les États membres, qui était de 1 à 10 en euros, se réduit à 1 à 4 lorsque les salaires sont exprimés en standards de pouvoir d’achat (SPA).

De 184 euros par mois en Bulgarie à 1 923 euros par mois au Luxembourg

Pour les pays dans lesquels le salaire minimum n’est pas défini sur une base mensuelle (c’est-à-dire l’Allemagne, l’Irlande, la France, Malte, le Royaume-Uni et les États-Unis), le niveau du salaire minimum est converti en un taux mensuel sur la base du nombre standard d’heures de travail effectuées par mois, qui peut varier d’un pays à l’autre. Read more »





Logiciel de paie | Gestion de la paie | maroc

Statistiques de visites
Ojraweb visitors map
Logiciels de paie | Logiciels de gestion de la paie | Logiciel de paie en ligne
Blog Paie et RH | Paie maroc | Logiciel de paie maroc | Simulation bulletin de paie maroc

Pour toutes vos insertions publicitaires sur ce site, veuillez nous contacter par mail : cliquez-ici.







employabilité

;

gestion paie

;

gestion rh

;

GRH

;