Emploi et Chômage : Les chiffres du gouverneur de la Banque Centrale du Maroc

Les chiffres de l’emploi et du chômage au Maroc

Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque Centrale du Maroc, était l’invité d’honneur du Conseil national de l’entreprise, qui s’est tenu à Agadir le 02 avril 2016.
Dans cet article, nous allons faire un résumé de la présentation de Mr Abdellatif Jouahri sur la situation de l’emploi et le chômage au Maroc.

Difficultés au niveau de l’industrie

L’emploi dans le secteur de l’industrie s’est inscrit sur une tendance baissière depuis 2009.
Le secteur de l’industrie voit aussi sa part dans l’emploi baisser de 12,8 % à 11,9 % sur la période 2008-2014.
L’industrie automobile est devenue le premier secteur exportateur depuis 2014 devançant les phosphates et dérivés, mais l’impact de cette performance à l’export sur l’emploi n’est pas encore cernée.

Créations nettes d'emplois dans l'industrie

Créations nettes d’emplois dans l’industrie

Perte d’emploi dans le BTP

Le secteur du BTP a enregistré des pertes d’emploi sur la période 2012-2014, avant de reprendre légèrement en 2015.
Le secteur du BTP constitue traditionnellement un refuge pour les jeunes sans diplôme. Toutefois, sa part s’est améliorée de 7,1% à 9,5% dans l’emploi.

Perte d’emploi dans le BTP

Perte d’emploi dans le BTP

Baisse des créations dans les services

La décélération du secteur tertiaire a pour effet la Baisse des créations d’emplois surtout durant les deux dernières années. En particulier, le secteur du tourisme continue de pâtir de l’atonie de l’activité des pays partenaires et du climat d’insécurité régional.
Toutefois, sa part s’est améliorée de 35,4% à 38,6% dans l’emploi.

Baisse des créations dans les services

Baisse des créations dans les services

Un secteur agricole à performance volatile

La part du secteur agricole dans le volume d’emploi demeure importante, s’établissant à 39,9% en moyenne entre 2008 et 2014.
En 2015, malgré une récolte céréalière record, le secteur a perdu 32 milles emplois.

La part du secteur agricole dans le volume d’emploi demeure importante

La part du secteur agricole dans le volume d’emploi demeure importante

Marché du travail : chômage élevé, notamment parmi les jeunes et les diplômés

Après la baisse tendancielle entamée en 1999, le chômage s’est inscrit en hausse depuis 2012, passant de 8,9 % en 2011 à 9,9 % en 2014 et ce, malgré la baisse sensible du taux d’activité.
En 2015 :

  • il a accusé globalement un léger recul à 9,7%, lié principalement à la baisse du taux d’activité.
  • il continue toutefois de s’aggraver parmi les jeunes et les diplômés.
Evolution du taux d’activité

Evolution du taux d’activité

Evolution du taux de chômage

Evolution du taux de chômage

Les services devenus le premier employeur depuis 2012

L’économie nationale génère de moins en moins d’emplois. Le nombre de créations nettes est passé de 168 milles en moyenne entre 2001 et 2008, à 80 milles entre 2009 et 2012 et à 56 milles entre 2013 et 2015.

Créations d’emplois par secteur

Créations d’emplois par secteur

Les chiffres de l’emploi et du chômage au Maroc : Conclusion

Les services restent le premier pourvoyeur d’emplois mais le rythme de création s’essouffle.

Les emplois dans ce secteur restent précaires, notamment dans le «commerce et réparation» et les «services personnels et domestiques».

Afin de stabiliser le taux de chômage à son niveau de 2015, les créations nettes d’emplois devraient avoisiner 160 000 postes en moyenne annuelle.





Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.



Logiciel de gestion commerciale | Maroc



Logiciel de gestion commerciale | Maroc

Statistiques de visites
Ojraweb visitors map
Logiciels de paie | Logiciels de gestion de la paie | Logiciel de paie en ligne
Blog Paie et RH | Paie maroc | Logiciel de paie maroc | Simulation bulletin de paie maroc

Pour toutes vos insertions publicitaires sur ce site, veuillez nous contacter par mail : cliquez-ici.







Absentéisme

;

ANAPEC

;

BIT

;

culture d'entreprise

;